Anne Sander, ou le Dreiland au coeur de l'Europe

Dreiland News - Clémence Prillard - 22/11/2015

Anne Sander arrive, le visage illuminé par un sourire contagieux, quand nous la rencontrons à neuf heures du matin au sein du Parlement à Strasbourg. Après avoir passé au travers de méticuleuses normes de sécurité et de couloirs interminables, nous l’attendions dans son bureau avec son assistante, madame Huck-Hiebel, dans l’espoir de lui piquer une petite heure de son agenda déjà trop chargé. Nous nous installons, Philippe et moi, en face d’elle, un peu impressionnés mais trop heureux d’être là, et je commence avec entrain à poser mes questions, pour ne pas perdre trop de ce précieux temps.

Anne Sander me raconte alors son premier investissement associatif à la Jeune Chambre Economique de Haguenau de 2001 à 2013, grâce à laquelle elle se familiarise très jeune avec le développement de projets économiques, sociaux et humanitaires, jusqu’à en devenir la présidente régionale.[1] Plus tard, en 2007, elle intègre le CESER (Conseil économique, social et environnemental régional), où elle sera amenée à rédiger des avis sur les politiques publiques, la citoyenneté et la culture dans la région du Rhin supérieur. Elue en tant que vice-présidente de la commission « Territoires et coopération », elle restera au sein du CESER jusqu’à son élection au Parlement en 2014. Parallèlement à son doctorat en économie de l’Université de Strasbourg, elle devient attachée parlementaire de Joseph Daul, de 2000 à 2014.

 

Pour lire la suite de l'article cliquez ici.

Dans la presse

Recevoir ma newsletter

Politique de confidentialité."/> En renseignant votre adresse mail, vous acceptez de recevoir notre newsletter par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité.