Maintient du Parlement européen à Strasbourg: les "pro" et les "anti"

 

L'express - Olivier Mirguet - 21/12/2015

 

Députés, anciens députés, ils s'affrontent à Strasbourg sur la question du siège.

Portraits.

Catherine Trautmann: la main de fer

L'ancienne maire socialiste de Strasbourg (1989-1997 et 2000-2001) dirige d'une main de fer la "Task Force", un groupe d'élus régionaux défenseurs du siège strasbourgeois du Parlement que la ville a mis en place en juillet 2013. En privé, elle rappelle à qui veut l'entendre son rôle moteur dans la construction, à Strasbourg, du nouvel hémicycle inauguré en 1999.  

"Ça va me faire drôle de quitter ce bâtiment que j'ai construit", a-t-elle lâché au soir de sa défaite aux élections européennes, le 24 mai 2014. Privée de mandat européen, elle poursuit la bataille du siège: dans les rangs socialistes, à l'UDI et chez les Républicains, personne n'a ouvertement contesté son leadership. 

 
 Anne Sander: l'héritière
 
Propulsée tête de la liste Grand Est par l'UMP au printemps 2014, Anne Sander n'est pas sans expérience européenne puisqu'elle était l'assistante de Joseph Daul, ancien président du PPE, dont elle a repris les dossiers. A la tête du "groupe Pflimlin", elle poursuit le combat pour la défense du siège strasbourgeois. A chaque session plénière, le mercredi matin, elle invite un témoin - patron d'hôtel ou de l'aéroport de Strasbourg - à évoquer les problèmes matériels des députés à Strasbourg.  

Après son intervention, par exemple, la compagnie aérienne Hop! a modifié ses horaires pour permettre aux députés de quitter Strasbourg après les votes le jeudi aprèsmidi. "Je suis aussi l'élue d'un territoire", rappelle la fille de l'Alsacien Jean-Marie Sander, ancien président national du Crédit agricole. 

Pour lire la suite de l'article cliquez ici.

Dans la presse

Recevoir ma newsletter

Politique de confidentialité."/> En renseignant votre adresse mail, vous acceptez de recevoir notre newsletter par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité.