"Les boulangers ont fêté les récoltes"

16 octobre 2016 : DNA

Les boulangers ont fêté les récoltes

Dimanche 16 octobre, la corporation des boulangers du secteur de Haguenau a organisé une impressionnante fête des récoltes à Schirrhein.

 
Un cortège haut en couleur a conduit les boulangers vers l’église St-Nicolas aux sons de la musique Harmonie dirigée par le chef Hubert Dietrich. La statue de St-Honoré patron des boulangers et la bannière de la corporation étaient encadrées par la confrérie des Talmeliers en costume d’apparat.

Le chœur de l’église avait été agréablement décoré par des paniers remplis de pains de toutes sortes ainsi que de fruits et de légumes de saison.

L’office a débuté par un morceau méditatif joué au baryton par Jean Pierre Buchel.

« Mineurs blancs » selon Karl Marx

Dans son mot d’accueil le curé François Steiner a salué très chaleureusement les boulangers « forçats du pétrin ». Il a cité Karl Marx qui les qualifiait de « mineurs blancs ». Il a rappelé l’importance du pain dans notre nourriture, fruit du travail nocturne des boulangers.

Assisté du diacre Marc Eschenlauer, il a célébré une messe embellie par les chants de la chorale Ste-Cécile du président Richard Metzler, accompagnés par l’organiste Marlyse Metzler. La musique Harmonie de Patrick Zinck a interprété deux œuvres religieuses durant la célébration.

À la fin de la messe, le président André Kreutzberger, citoyen de Schweighouse-sur-Moder, a remercié tous les participants et les nombreux fidèles qui avaient rempli la nef de l’église. Il a présenté la confrérie des Talmeliers et la symbolique de son costume : la couleur de la cape rappelle la mie de pain, la bordure brune évoque sa croûte, les plumes orange et brunes représentent les flammes du four. Serge Eckert a lu un poème sur le pain œuvre du Schirrheinois Pierre Dolt.

Dans l’assistance l’on notait la présence d’Anne Sander, député européen, de Nicole Thomas conseillère départementale, de Claude Sturni député-maire de Haguenau, de Raymond Gress président de la communauté des communes de Bischwiller et environs, de Patrick Schott maire de Schirrhein ainsi que l’adjoint de Schirrhoffen Jacky Halter.

Lors du vin d’honneur, Bernard Roller de Reichshoffen, responsable de la confrérie des Talmeliers, a précisé : « Notre nom vient du verbe tamiser car au Moyen Âge les boulangers tamisaient les farines avant de les utiliser ».

Le président Kreutzberger a expliqué : « Dans le Bas-Rhin, il y a sept corporations réparties sur tout le territoire. Celle de Haguenau compte 70 membres. La fête des récoltes est une tradition séculaire et chaque année nous changeons de lieu »

Les fruits, le pain préparé pour la décoration de l’église ont été offerts à l’association Caritas. La fête des récoltes a ainsi été une belle fête traditionnelle doublée d’un geste de générosité de la part des boulangers.

Dans la presse

Recevoir ma newsletter

Politique de confidentialité."/> En renseignant votre adresse mail, vous acceptez de recevoir notre newsletter par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité.