Feu vert au wifi gratuit dans les zones grises de l'UE

, article écrit pas Gilbert Reilhac, édité par Yves Clarisse le 12/09/2017
 
 
STRASBOURG, 12 septembre (Reuters) -
 
 
 
Six à huit mille communes rurales de l'Union européenne devraient bénéficier de points d'accès publics à l'internet sans fil d'ici 2020 au terme d'une proposition législative adoptée mardi à Strasbourg par le Parlement européen. Baptisé Wifi4EU (Wifi pour l'Union européenne), ce réseau à haut débit gratuit et sans publicité sera accessible par un identifiant unique permettant à l'utilisateur, une fois inscrit, de se connecter automatiquement au gré de ses déplacements. Cette initiative s'inscrit dans les projets annoncés il y a un an par le président de la Commission pour bâtir une "Europe du numérique" et contrer l'euroscepticisme par des initiatives destinées à améliorer la vie quotidienne des citoyens. "Toute personne devrait bénéficier de la connectivité dans les espaces publics partout en Europe, quel que soit l'endroit où elle vit ou combien elle gagne", avait dit Jean-Claude Juncker, cité par la commissaire à l'Economie numérique, Mariya Gabriel.
Les trois autorités législatives, la Commission, le Conseil et le Parlement se sont entendus en mai pour affecter, dans les trois ans qui viennent, 120 millions d'euros à ce projet. Le Conseil, qui représente les Etats, devrait donner son feu vert le 9 octobre, ouvrant la voie au lancement d'un appel à projets fin 2017 ou début 2018, selon la Commission. Les financements européens ne concerneront que les équipements, qui seront réservés à des espaces publics, sans concurrencer d'autres initiatives, notamment privées. Les collectivités assumeront de leur côté le choix et le coût de l'opérateur ainsi que la maintenance. Pour échapper au reproche de fonctionnement bureaucratique souvent attaché à l'Union européenne, les subventions prendront la forme de "bons d'achat" de 20.000 euros. On reconnaît à la Commission que Wifi4EU ne suffira pas à généraliser le wifi dans toutes les communes de l'UE mais donnera "un coup de pouce" à celles qui en ont le plus besoin, en complément d'autres initiatives publiques et privées. Les réseaux existants pourront d'ailleurs rejoindre l'initiative européenne en adoptant son identifiant et son cahier des charges.
"Wifi4EU peut devenir le catalyseur du déploiement d'un wifi européen gratuit dans tous les lieux publics", a estimé l'eurodéputée française du Parti populaire européen (PPE - centre droit) Anne Sander. Les députés du Front national ont voté contre la proposition. "Le dispositif revendique la mise en avant auprès des utilisateurs des valeurs et avantages de l'Union européenne et véhiculera donc une propagande ultra-européiste",a justifié l'eurodéputée FN Christelle Lechevalier.
 

Dans la presse

Recevoir ma newsletter

Politique de confidentialité."/> En renseignant votre adresse mail, vous acceptez de recevoir notre newsletter par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité.