De jeunes octogénaires

La classe 1937 de Schiltig-heim, au dynamisme certain, a mis les petits plats dans les grands pour fêter son 80e anniversaire.

Article de Sophie Weber du 4 octobre 2017

Quatre-vingts printemps, ça se fête ! La classe 1937 de Schiltig-heim compte 46 membres et a été créée en 1998 sous l’impulsion d’Andrée Martzloff, aujourd’hui domiciliée dans le Béarn près de la famille de sa fille. Les années ont passé mais le plaisir de se retrouver et de faire ensemble des sorties ne s’est pas estompé.

« Nous restons actifs ! » se félicite l’actuel président, Hubert Hemberger. La nostalgie n’est pas le seul moteur de l’amicale, loin de là. Certes, les membres de la classe 1937 aiment évoquer « les souvenirs du Schilick de leur enfance », du temps où l’on pouvait encore apprendre à nager dans l’Aar. Mais ils sont aussi bien ancrés dans la société d’aujourd’hui.

À titre d’exemple, en 2017, les membres de l’amicale ont invité le pasteur Freddy Sarg pour parler du rire lors d’un pot-au-feu à l’alsacienne, ont visité le Parlement européen avec la députée Anne Sander et ont découvert, à Woellenheim, la première unité de méthanisation d’Alsace qui permet de « transformer paille et fumier en énergie ».

Si tous les membres ne vivent plus forcément à Schiltigheim, ils se sentent toujours Schilikois. « Schilikois nous restons de cœur, là est notre lien » dit une de leurs chansons. 

Culte œcuménique, chants et gastronomie

La grande journée festive de la classe 1937 a débuté par une célébration œcuménique d’actions de grâce en l’église protestante, concélébrée par le pasteur Michel Roth et le curé Jean-Marie Trug, ancien curé de la paroisse Sainte-Famille. Un temps de recueillement, de partage et de chants rehaussé par la virtuosité instrumentale de Flore Kovac. L’amicale s’est ensuite retrouvée à l’hôtel de ville pour une rencontre avec le maire Jean-Marie Kutner.

« Pour les jeunes octogénaires, la journée s’est poursuivie dans la joie, par un agréable repas gastronomique fort apprécié dans un restaurant de grand renom à Durbach dans l’Ortenau » raconte le président Hubert Hemberger. L’occasion rêvée d’entonner un chant aux paroles composées pour l’occasion : « Allons enfants de la gourmandise, le jour de fête est arrivé ! »

https://c.dna.fr/edition-de-strasbourg/2017/10/04/de-jeunes-octogenaires

 

Dans la presse

Recevoir ma newsletter

Politique de confidentialité."/> En renseignant votre adresse mail, vous acceptez de recevoir notre newsletter par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité.